LA CONFESSION GÉNÉRALE........

Forum: Discutions libre
Forum de dialogues libre, espace détente et blague.
Répondre
Nickie

Christianisme [ Pentecôtiste ]
Avatar du membre

Messages : 33
Enregistré le : 22 nov. 2003 02:38
Localisation : Canada

LA CONFESSION GÉNÉRALE........

Ecrit le 09 févr. 2004 00:51

Message par Nickie »

8) Ici, c'est un lieu serein pour nous décharger le coeur. Sans méchanceté, sans viser personne. N'oublier pas que ce n'est surtout pas annonyme, alors ne confesser pas des crimes culpatoires en cas que quelques voudrait vous en faire exculper!!!

_____________________________________________________________

ATTENTION:

N'OUBLIER PAS LES PÉCHÉS VÉNIELLES, MAIS ici CE N'EST VRAIMENT PAS LA PLACE POUR AVOUER LES PÉCHÉS MORTELS!!
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Permettez-moi, s.v.p., de commencer le bal!

Je m'accuse 1 fois, d'avoir été carrément intolérente avec quelqu'un qui demeurera non nommé ici, pour les fins de ne pas enfreindre aux loix du forum, et ne pas me faire jeter dehors.

ÇA ÇA FAIT DU BIEN! À vous de me donner ma pénitence!! S.V.P., pas de je vous salut marie, puisque je ne suis pas catholique. La prière de sérénité, ou encore le Notre-Père, S.V.P.

En passant, je suis pratiquante d'un mode de vie spirituel qui me demanderais de faire amende honorble, ce que je vais prompto!!

_____________________________________________________________
Nickie

M A R A N A T H A, oh Seigneur Jesus vient !!! 1 Cor 16 : 22

Eliaqim

**** Site Admin ****
**** Site Admin ****
Avatar du membre

Messages : 44
Enregistré le : 09 juin 2003 13:24
Ma croyance : [croyant]
Localisation : Montreal

Ecrit le 21 juil. 2004 16:33

Message par Eliaqim »

C tu une sorte de confessions ? Comme on peut dire que (exemple) je me confesse.
te confesse tu au homme ou a Dieu cocotte ou envisage tu les deux options ?
_________________________
http://www.Forum-Religion.org
_________________________
1 Piere 3:15 Sanctifiez le Christ comme Seigneur dans vos coeurs, toujours prêts à présenter une défense devant tout homme qui vous demande la raison de l'espérance qui est en vous, mais faites-le avec douceur et profond respect.

Nickie

Christianisme [ Pentecôtiste ]
Avatar du membre

Messages : 33
Enregistré le : 22 nov. 2003 02:38
Localisation : Canada

Ecrit le 22 juil. 2004 18:04

Message par Nickie »

8-) Salut le COOL, Éliaqim!!!

Bien là tu me poses une très grande question là.

Je me confesse à moi-même, à Dieu, et à l'homme, tel le mode de vie des 12 étapes spirituelles qui m'ont été suggéré par les Alcooliques Anonymes, et les 12 étapes Bibliques.

Ça part d'admettre que je ne suis pas Dieu moi-même, et que j'ai besoin d'une puissance suppérieure à moi-moi pour diriger ma vie spirituelle et tous les autres domaines de ma vie. Pour ensuite faire une inventaire personnelle de moi-même, et admettre à moi-même, à Dieu et à mon prochain que j'ai des défauts, que je ne suis pas omni-suffisante et que je ne suis pas capable de tout contrôler, moi et les autres, même Dieu.

Ensuite je me pardonne de mes défaillances, j'accepte l'amour de Dieu qui est toujours prêt à m'accueillir dans le pardon, et puis, puisque je semer du ravage tout au tour de moi, je demande le pardon à ceux qui sont concernés et j'en fait amende honorable.

Et comme résultat de ces étapes spirituelles, je maintien un contact conscience avec Dieu, et je demeure prête à transmette ce que j'ai reçue dans ma démarche.
Nickie

M A R A N A T H A, oh Seigneur Jesus vient !!! 1 Cor 16 : 22

Michel-Ange

Avatar du membre

Messages : 43
Enregistré le : 25 juil. 2004 12:56

Ecrit le 25 juil. 2004 13:24

Message par Michel-Ange »

Pour se dire catholique il faut pratiquer les 7 sacrements dont la confession mais à ceux qui ont reçus le sacrement de la prêtrise seulement .
Baptême, confession, confirmation avec raison du baptême, communion - transubstantiation , mariage mixe, prêtrise homme seulement, Extrème Onction pour tous comme dernier baptême.
La confession fait partie des 3 étapes de la MESSE à savoir : confession-purification; adoration-transformation ; communion-unification.
Plus tout l'enseignement biblique et dogmatique pourr l'éveil spirituel au-dessus du corporel et de l'intellectuel

Nickie

Christianisme [ Pentecôtiste ]
Avatar du membre

Messages : 33
Enregistré le : 22 nov. 2003 02:38
Localisation : Canada

Ecrit le 25 juil. 2004 23:22

Message par Nickie »

8-) Salut le COOL, Éliaqim!!!

Excuse le temps que celà prend pour terminer ce que j'ai à répondre, mais j'étais occupé.

Voici, pour te repondre, la seconde partie de ton inquisition.

Bien entendu, celà proviendrait de la Bible.

La confession à moi-même: Il est écrit dans Lc15, 17-19

Rentrant alors en lui-même, il se dit : "Combien de mercenaires de mon père ont du pain en surabondance, et moi je suis ici à périr de faim! Je veux partir, aller vers mon père et lui dire ; Père, j'ai péché contre le Ciel et envers toi; je ne mérite plus d'être appelé ton fils, traite-moi comme l'un de tes mercenaires."

quand nous nous rendons compte combien bas nous sommes tombés, nous qui souffrons d'une maladie spirituelle, nous voyons clairement la gravité de notre faute, pour la première fois peut-être.

La confession à un autre être humain: Il est écrit dans Ps32, 3-5

"Je me taisais, et mes os se consumaient à rugir tout le jour; la nuit, le jour, ta main pesait sur moi; mon coeur était changé en un chame au plein feu de l'été. Ma faute, je te l'ai fait connaître, je n'ai point cach mon tort; j'ai dit : J'irai à Yahvé confesser mon péché. Et toi, tu as absous mon tort, pardonné ma faute."

Porter le poinds de nos fautes nous vide de notre énergie vitale. La confession renouvellera notre existenc.

Il est écrit dans Jc5, 16

"Confessez donc vos péchés les uns aux autres et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris. La supplication fervente du jeste a beaucoup de puissance."

Un partage de prières avec un frère ou une soeur dans le Christ prépare le commencement de la guérison spirituelle et émotive.

Il est écrit dans Pr28, 13

"Qui masque ses forfaits point ne réussira; qui le avoue et y renonce obtiendra merci."

Nous pratiquants des 12 étapes spirituelles devons exposer implacablement la nature exacte de nos torts, étant toujours certains du pardon miséricordieux de Dieu.

Se confesser à Dieu

Il est écrit dans Ps25, 8-11

"Droiture et bonté que Yahvé, lui qui remet dans la voie les égarés, qui dirige les humbles dans la justice, qui enseigne aux malheureux sa voie. Tous les sentiers de Yahvé sont amour et vérité pour qui garde son alliance et ses préceptes. À cause de ton nom, Yahvé, pardonne mes torts, car ils sont grands."

Et oui, qu'est-ce que l'on fait une fois que toute ces confessions son faites?
Les amendes "honorables" qui sont aussi Bibliques,

Il est écrit dans Mt5,23-24

"Quand donc tu présentes ton offrande à l'autel, si là tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi, laisse là ton offrande, devant l'autel, et va d'abord te réconcilier avec ton frère; puis reviens, et alors présente ton offrande."

Il peut nous paraître impossible de libérer notre vie des dommages causés par nos actes passés. Néanmoins, nous nous sommes engagés à faire face à notre résistance dans l'exécution de la volonté de Dieu.
Nickie

M A R A N A T H A, oh Seigneur Jesus vient !!! 1 Cor 16 : 22

Nickie

Christianisme [ Pentecôtiste ]
Avatar du membre

Messages : 33
Enregistré le : 22 nov. 2003 02:38
Localisation : Canada

Ecrit le 25 juil. 2004 23:51

Message par Nickie »

Michel-Ange a écrit :Pour se dire catholique il faut pratiquer les 7 sacrements dont la confession mais à ceux qui ont reçus le sacrement de la prêtrise seulement .
Baptême, confession, confirmation avec raison du baptême, communion - transubstantiation , mariage mixe, prêtrise homme seulement, Extrème Onction pour tous comme dernier baptême.
La confession fait partie des 3 étapes de la MESSE à savoir : confession-purification; adoration-transformation ; communion-unification.
Plus tout l'enseignement biblique et dogmatique pourr l'éveil spirituel au-dessus du corporel et de l'intellectuel


Je n'oserais jamais contredir ce que tu explique très bien ci-haut. Parcontre, mon ami, j'aimerais te proposer quelques pensées Québecoises.

De un, tous qui ont bel et bien reçu le sacrement du Baptême tel que reconnu par le Rite Catholique Romains sont inscrit et ce vitam éternam, jusqu'à la mort dumoins, dans les régistres et les rôles paroissiaux. Et ce en bon éduforme, selon le téritoire écclisiastique.

De deux, celui ou bien, et je le soulignerais ici, celle qui a l'autorité d'administrer le Saint Sacrement du Baptême est bien entendu un qui est un baptisé du Rite Catholique Romain. Par exemple, un détenteur de la prêtrise du premier niveau, diacre, et ici au Québec les diacres Catholiques Romains, selon le concentement du curé en question et l'Évêque, soit un homme ou une femme. Ces derniers sont autorisés (ées) de donner la Sainte Communion, mais non pas de bénir l'Hostie.

Dans le cas, par exemple, d'un nouveau-né le détenteur de la haute Prêtrise, vicaire, curé, Évêque, etc. baptise le tout petit. Mais j'ajouterai ce qui est beaucoup trop souvent omis. Dans le cas où un bébé nait et que l'on ait pas le temps pour qu'un prêtre arrive, le laique a le droit non-pas cannonique, mais en tant que disciple du Seigneur, en tant que Baptisé, en tant que fidèle paroissien d'un territoire écclésiastique, et aussi en tant qu'une âme inscrite et reconnue dans le livre de la vie éternelle, aurait le droit sacré de sauver une homme de sa perte éternelle. Ainsi en lui versant de l'eau sur sa tête et en prononçant, si je ne me trompe pas, et ma mémoire n'est pas ce qu'elle était: Je te baptise au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit. Amen! Et l'enfant mourant a le droit d'aller au ciel et d'être enterrer dans le cimetière des vivants.

Et de deux, être un Catholique Romains ce fait en deux temps et deux mouvements. 1. Tu peux être soit Catholique Pratiquants, ou un Catholique non-pratiquant. Tandis que tu te confesse et prends la communion une fois l'an et à Pâques, tu demeures un "Pratiquant".

Tu as le droit en tant que Baptisé et en ayant reçu l'Évangélisation Missionnaire, car le Québec est un territoire Missionnaire, de recevoir les Sept Saint Sacrements. Et c'est certain que tu n'es plus obliger d'aller à l'Église à tous les dimanches, mais l'on t'en encouragerais très fortement.

En ce qui a trait à la confession, un des sacrements, tu as encore là fortement raison, mon ami. Parcontre, j'ajouterais ici, que l'Apôtre Jacques a dit: et il est écrit confessez donc vos péchés les uns aux autres et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez gréris.

C'est certains qu'en ce qui a trait à la confessions l'un aux autres, celà impliquerait et de un, la confession à l'église dans un confessionnal ou pas, à l'église ou pas, en privez ou pas, avec un prêtre qui administre l'absolution et qui est tenu au secrèt.

Parcontre, à ne pas omettre, ce que l'on terme largement une espèrce de confession de nos méchancetés par exemple, à son avocat, au juge, aux policiers, etc. Et dans de telles circonstances, l'on ne reçoit pas une absolutions dit "sacrementale, mais plutôt mosaique, jurisprudence.

Tandis, que l'on peut aussi, et celà est biblique, faire la "confession" de nos tords, lorsque nous avons lésés notre prochain, et celà sans lui faire de tord. Par exemple, excuse moi si je t'ais fait, telle et telle chose. Permet moi de réparer mes torts.

Et cette dernière sorte de confession est vastement différente que celle du curé qui nous fait dire 10 je vous salut marie, 10 Notre-Pères. Le gars y a juste à peine de nous faire payer pour la vitre briser. Est-ce que tu me suis?
Nickie

M A R A N A T H A, oh Seigneur Jesus vient !!! 1 Cor 16 : 22

desertdweller


Ecrit le 26 juil. 2004 03:52

Message par desertdweller »

Je me rappelle quand j'étais en pension chez les frères. La confession était obligatoire le samedi soir et tout le monde faisait la file devant le confessionnal où officiât un vieux prêtre avec une haleine à faire tomber un boeuf.
Sa technique était simple. Il attendait que vous ayez fini de parler et puis posait toujours la même question « Pas d’actions ou pensées impures ? »
« Oui » et le tarif c’était un chapelet, « Non » et on s’en sortait avec trois paters et trois aves.
Alors comme on devait faire sa pénitence avant de quitter la chapelle, celui qui sortait son chapelet ou commençait à compter sur ses doigts était immédiatement repère par le frère surveillant et était garanti d’une mauvaise note sur son prochain bulletin.
Maintenant (Et je sais que les traditionalistes vont hurler a l’hérésie) l’Eglise admet la contrition simple sans passer devant un cure.
Au fond, la confession avec un prêtre qui connaissait bien son boulot, c’était de la psychanalyse.

Nickie

Christianisme [ Pentecôtiste ]
Avatar du membre

Messages : 33
Enregistré le : 22 nov. 2003 02:38
Localisation : Canada

Ecrit le 26 juil. 2004 09:27

Message par Nickie »

8-) Tu sais Desert! que c'est beau de te lire, ça me rappelle que de bons souvenirs.

Je me souviens, après avoir faite et bien préparer une quatrième étape avec un parain AA, qu'il m'envoya me confesser à la paroisse de dans laquelle j'habitait, à quelque coins de chez-moi, à cette époque là.

La secrétaire avisa l'Évêque de ma demande à la confession. Il, l'Évêque qui s'adonnait à être aussi le curé, car ma paroisse c'était l'Évêché locale. Après avoir entendu ma confession qui se déroula dans son bureau, il m'informa que c'était une confession sur le plan psychologique de mom âme. Après m'avoir accorder l'apsolution et ma pénitence qui fut, en passant, d'aller aider un alcoolique pour ce 24 heures seulement. Car ça avait été ma 5ième étape que j'avais accomplie avec mon confesseur du moment. Il m'informait, en terminant que je m'étais confesser sur le plan psychologique, et je devais apprendre à me faire un examen intérieure et personnel sur le plan spirituel de mon âme maintenant.
Nickie

M A R A N A T H A, oh Seigneur Jesus vient !!! 1 Cor 16 : 22

LumendeLumine


Messages : 426
Enregistré le : 18 sept. 2004 12:35
Localisation : Montréal, Québec

Ecrit le 18 sept. 2004 14:56

Message par LumendeLumine »

desertdweller a écrit :Maintenant (Et je sais que les traditionalistes vont hurler a l’hérésie) l’Eglise admet la contrition simple sans passer devant un cure.
Au fond, la confession avec un prêtre qui connaissait bien son boulot, c’était de la psychanalyse.


Je ne me considère comme traditionnaliste que dans la mesure où je suis attaché à la tradition de l'Église. Mais cependant la doctrine officielle de l'Église Catholique que l'on retrouve dans son Catéchisme dit clairement ceci: VII. Les actes du pénitent

1450 " La Pénitence oblige le pécheur à accepter volontiers tous ses éléments : dans son cœur, la contrition ; dans sa bouche, la confession ; dans son comportement, une totale humilité ou une fructueuse satisfaction " (Catech. R. 2, 5, 21 ; cf. Cc. Trente : DS 1673).
et encore: 1456 L’aveu au prêtre constitue une partie essentielle du sacrement de Pénitence .
Je voudrais savoir où êtes-vous allé chercher cette idée que l'Église considérait qu'on puisse se faire pardonner ses péchés simplement par la contrition.

Kerigme


Messages : 12
Enregistré le : 17 sept. 2004 17:33

Ecrit le 18 sept. 2004 16:07

Message par Kerigme »

Je voudrais savoir où êtes-vous allé chercher cette idée que l'Église considérait qu'on puisse se faire pardonner ses péchés simplement par la contrition.


Le tout c'est bien mettre les choses au clair:

la confession en tant que sacrement a comme effet la réconciliation avec Dieu.

Comme l'explique le CEC:

1468 "Poenitentiæ omnis in eo vis est, ut nos in Dei gratiam restituat, cum eoque summa amicitia coniungat" (Catech. R. 2, 5, 18). Le but et l'effet de ce sacrement sont donc la réconciliation avec Dieu. Chez ceux qui reçoivent le sacrement de Pénitence avec un coeur contrit et dans une disposition religieuse, "il est suivi de la paix et de la tranquillité de la conscience, qu'accompagne une forte consolation spirituelle" (Cc. Trente: DS 1674 ). En effet, le sacrement de la réconciliation avec Dieu apporte une véritable "résurrection spirituelle", une restitution de la dignité et des biens de la vie des enfants de Dieu dont le plus précieux est l'amitié de Dieu (Lc 15,32 ).

1469 Ce sacrement nous réconcilie avec l'Eglise. Le péché ébrèche ou brise la communion fraternelle. Le sacrement de Pénitence la répare ou la restaure. En ce sens, il ne guérit pas seulement celui qui est rétabli dans la communion ecclésiale, il a aussi un effet vivifiant sur la vie de l'Eglise qui a souffert du péché d'un de ses membres (cf. 1Co 12,26 ). Rétabli ou affermi dans la communion des saints, le pécheur est fortifié par l'échange des biens spirituels entre tous les membres vivants du Corps du Christ, qu'ils soient encore dans l'état de pèlerinage ou qu'ils soient déjà dans la patrie céleste (cf. LG 48-50 ):

Il faut rappeler que la réconciliation avec Dieu a comme conséquence, pour ainsi dire, d'autres réconciliations qui porteront remède à d'autres ruptures produites par le péché: le pénitent pardonné se réconcilie avec lui-même dans la profondeur de son être, où il recupère la propre vérité intérieure; il se réconcilie avec les frères que de quelque manière il a offensé et blessé; il se réconcilie avec l'Eglise; il se réconcilie avec la création toute entière (RP 31 ).

1470 Dans ce sacrement, le pécheur, en se remettant au jugement miséricordieux de Dieu, anticipe d'une certaine façon le jugement auquel il sera soumis à la fin de cette vie terrestre. Car c'est maintenant, dans cette vie-ci, que nous est offert le choix entre la vie et la mort, et ce n'est que par le chemin de la conversion que nous pouvons entrer dans le Royaume d'où exclut le péché grave (cf. 1Co 5,11 Ga 5,19-21 Ap 22,15 ). En se convertissant au Christ par la pénitence et la foi, le pécheur passe de la mort à la vie "et il n'est pas soumis au jugement" (Jn 5,24 ).



Ce sacrement a pour seuls et uniques ministres les évêques et les presbytres!!!


Par contre, il est vrai que l'on peut obtenir le pardon de nos péchés par la contrition (et la réparation) cependant, ce type de pardon n'est pas "automatique" contrairement à celui conféré par le sacrement.

Pour faire simple avec le sacrement de réconciliation on est SURS d'être pardonnés tandis qu'avec la contrition on ne peut pas savoir si on est pardonné ou non... :)
Je suis ouvert à toute argumentation construite et raisonnable... à condition que celui d'en face écoute aussi mes arguments!

http://kerigme.free.fr
Site sur l'Etude de la Bible.

Nickie

Christianisme [ Pentecôtiste ]
Avatar du membre

Messages : 33
Enregistré le : 22 nov. 2003 02:38
Localisation : Canada

Ecrit le 18 sept. 2004 19:57

Message par Nickie »

8-) Salut le COOL, Kerigme!!!

Ce sacrement a pour seuls et uniques ministres les évêques et les presbytres!!!


Par contre, il est vrai que l'on peut obtenir le pardon de nos péchés par la contrition (et la réparation) cependant, ce type de pardon n'est pas "automatique" contrairement à celui conféré par le sacrement.

Pour faire simple avec le sacrement de réconciliation on est SURS d'être pardonnés tandis qu'avec la contrition on ne peut pas savoir si on est pardonné ou non...


Aucunement suis-je entrain de dire ici que l'église Catholique Romaine subtitue ou abolie le Sacrement de la Confession.

Toutefois, quelle ait ses dogmes et son Cathéchisme est une chose qui lui est propre.

Tandisque ce dont à ce que fait référence ici est plutôt autre aspect, l'aspect de la contrition et la confession "directe à Dieu".

Par exemple, il y a une endroit pendant la Messe où le prêtre dit, et du moins au Québec, "dit seulement une parole et je serai guérit"...

La façon que celà "dit seulement une parole et je serai guérit", est une parole que l'on adresse tous ensemble les fidèles se préparant en communautés Chrétienne à se rendre digne de manger et de boire, le corps et le sang du Christ.

Dans nos paroisses, il est obligatoire d'aller à la confession que deux par années, au jour de l'an et à Pâsque.

Il est aussi bien important de souligner ici, que, et par exemple, ma paroisse est oécuméniste. Et que le Pape lui-même est oécuméniste:

Dand VATICAN II, les seize documents concillaires:

p.494

L'OECUMÉNISME

Décret "de Oécumensismo" ("Unitaris Redinregratio")
promulgué le 21 novembre 1964

tRADUCTION ÉTABLIE PAR
LE SECRÉTARIAT POUR L'uNITÉ DES cHRÉTIENS ET pUBLIEÉE PAR
"l'OSSERVATOIRE ROMANO" (ÉDITION FRANÇAISE)
LE 11 DÉCEMBRE 1964

tEXTE LATIN DANS LES "aCTS aPOSTOLICAE sEDIS" 57 (1965) PP. 90-112
35 DANS LES "cONSTITUTIONES, dECRETA, dECLARATIONES" PP. 243-274
Nickie

M A R A N A T H A, oh Seigneur Jesus vient !!! 1 Cor 16 : 22

Nickie

Christianisme [ Pentecôtiste ]
Avatar du membre

Messages : 33
Enregistré le : 22 nov. 2003 02:38
Localisation : Canada

Ecrit le 18 sept. 2004 20:24

Message par Nickie »

cocotte a écrit :8-) Salut le COOL, Kerigme!!!

Ce sacrement a pour seuls et uniques ministres les évêques et les presbytres!!!


Par contre, il est vrai que l'on peut obtenir le pardon de nos péchés par la contrition (et la réparation) cependant, ce type de pardon n'est pas "automatique" contrairement à celui conféré par le sacrement.

Pour faire simple avec le sacrement de réconciliation on est SURS d'être pardonnés tandis qu'avec la contrition on ne peut pas savoir si on est pardonné ou non...


Aucunement suis-je entrain de dire ici que l'église Catholique Romaine subtitue ou abolie le Sacrement de la Confession.

Toutefois, quelle ait ses dogmes et son Cathéchisme est une chose qui lui est propre.

Tandisque ce dont à ce que fait référence ici est plutôt autre aspect, l'aspect de la contrition et la confession "directe à Dieu".

Par exemple, il y a une endroit pendant la Messe où le prêtre dit, et du moins au Québec, "dit seulement une parole et je serai guérit"...

La façon que celà "dit seulement une parole et je serai guérit", est une parole que l'on adresse tous ensemble les fidèles se préparant en communautés Chrétienne à se rendre digne de manger et de boire, le corps et le sang du Christ.

Dans nos paroisses, il est obligatoire d'aller à la confession que deux par années, au jour de l'an et à Pâsque.

Il est aussi bien important de souligner ici, que, et par exemple, ma paroisse est oécuméniste. Et que le Pape lui-même est oécuméniste:

Dand VATICAN II, les seize documents concillaires:

p.494

L'OECUMÉNISME

Décret "de Oécumensismo" ("Unitaris Redinregratio")
promulgué le 21 novembre 1964

tRADUCTION ÉTABLIE PAR
LE SECRÉTARIAT POUR L'uNITÉ DES cHRÉTIENS ET pUBLIEÉE PAR
"l'OSSERVATOIRE ROMANO" (ÉDITION FRANÇAISE)
LE 11 DÉCEMBRE 1964

tEXTE LATIN DANS LES "aCTS aPOSTOLICAE sEDIS" 57 (1965) PP. 90-112
35 DANS LES "cONSTITUTIONES, dECRETA, dECLARATIONES" PP. 243-274


Mentionne que ceux nés après la scision sont des gens ok maintenant. Et que il faut savoir qu'il sont dans la "grâce du Seigneur".
Nickie

M A R A N A T H A, oh Seigneur Jesus vient !!! 1 Cor 16 : 22

Kerigme


Messages : 12
Enregistré le : 17 sept. 2004 17:33

Ecrit le 19 sept. 2004 03:37

Message par Kerigme »

J'ai bien vu que tu parlais de la confession directe à Dieu. Excuse-moi de ne pas l'avoir souligné...

Je voulais juste mettre les choses au clair pour délimiter clairement le sacrement de confession. :)

Pour ce qui est de l'oeucuménime... pas de pbl :p
Je suis ouvert à toute argumentation construite et raisonnable... à condition que celui d'en face écoute aussi mes arguments!

http://kerigme.free.fr
Site sur l'Etude de la Bible.

desertdweller


Ecrit le 19 sept. 2004 03:47

Message par desertdweller »

Kerigme a écrit :
Pour ce qui est de l'oeucuménime... pas de pbl :p

T'as des problemes avec les references ?

Kerigme


Messages : 12
Enregistré le : 17 sept. 2004 17:33

Ecrit le 19 sept. 2004 05:37

Message par Kerigme »

T'as des problemes avec les references ?


Excuse-moi mais je ne comprend pas très bien ta question... :?

C'est la petite faute d'orthographe faite par cocotte qui te gène??
Décret "de Oécumensismo" ("Unitaris Redinregratio")


>> Décret sur l'oecuménisme "Unitatis Redintegratio"


Pour le reste je n'ai pas ses sources sous les yeux donc je ne peut pas juger...

tRADUCTION ÉTABLIE PAR
LE SECRÉTARIAT POUR L'uNITÉ DES cHRÉTIENS ET pUBLIEÉE PAR
"l'OSSERVATOIRE ROMANO" (ÉDITION FRANÇAISE)
LE 11 DÉCEMBRE 1964

tEXTE LATIN DANS LES "aCTS aPOSTOLICAE sEDIS" 57 (1965) PP. 90-112
35 DANS LES "cONSTITUTIONES, dECRETA, dECLARATIONES" PP. 243-274
Je suis ouvert à toute argumentation construite et raisonnable... à condition que celui d'en face écoute aussi mes arguments!

http://kerigme.free.fr
Site sur l'Etude de la Bible.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité