Forum: Discutions libre
Forum de dialogues libre, espace détente et blague.
Répondre
Patricius

Avatar du membre

Messages : 24
Enregistré le : 26 nov. 2004 18:49

Ecrit le 26 nov. 2004 19:42

Message par Patricius »

Je crois et j'espère frapper à une bonne porte.

Je "cherche" à savoir qu'est ce que être "catholique" aujourd'hui.
Je parcours les différents "Topics" et découvrs finalement que chacun construit sa "propre" religion.

Un aumonier à qui j'avais demandé de m'expliquer ce qui différenciait une secte de l'Eglise catholique (Par provocation je lui ai dis que l'Eglise n'était qu'une secte qui avait eu du succès) me renvoya, d'une part et pour ma culture générale, au Concile de Nicée (fin du IVème siècle) et me précisa, tout de mêmes, deux choses:
- Qu'au sein de l'Eglise ce n'est pas un(e) homme/femme qui dicte la "ligne à suivre" mais que c'est une communauté qui vit de manière libre et consciente l'expression de leur foi commune qu'est le catholicisme (je vous rassure il a développé à l'époque !),
- Et que ma foi catholique ne "m'imposait" que deux choses: de croire en la Sainte Trinité (Le Père - Le Fils - Le Saint Esprit) et en la virginité de Marie.
Il a continué à me surprendre (à l'époque!) en m'expliquant "scientifiquement" et/ou me traduisant la symbolique des miracles et autres phénomènes étranges de la Bible et des Evangiles.
Il me renvoya aussi à un excellent documentaire "Corpus Christi" (que je recommande à tous: boutique "Arte")

Aujourd'hui, pour la première fois je parcours les forums catholiques et/ou chrétiens et quelle cacophonie ! A croire qu'il y a autant de Catholicisme que de Catholiques.
Où est la communauté qui exprime une foi commune au travers du Catholicisme.

Que nous soyons tous à des cheminements différents à être dans le respect des choix qui nous élèvent le plus, c'est une évidence ! Mais quel choix faire dans un tel brouhaha :D
Où sont les choix ? Quelle est la "ligne directrice" de l'Eglise catholique en 2004 ?

Au secouuuuurrrrsss :D

A plus ...

LumendeLumine


Messages : 426
Enregistré le : 18 sept. 2004 12:35
Localisation : Montréal, Québec

Ecrit le 26 nov. 2004 20:55

Message par LumendeLumine »

Cher Patricius,

Je crois qu'ici tu mêles deux aspects de la foi: à savoir, le cheminement personnel, et l'adhésion aux dogmes.
Toute la difficulté que la question représente est peut-être de concilier ces deux vérités apparemment contradictoires:

- Chacun a à suivre son propre cheminement de foi, et est libre de croire.
- Tout catholique doit adhérer aux enseignements de l'Église.

En fait, je ne crois pas que la question soit si difficile, une fois qu'on comprend que le but de toute la communauté chrétienne est de rendre gloire à de Dieu, et de permettre à un maximum d'âmes de connaître et de comprendre l'Évangile. Chacun a à parler avec Dieu personnellement, à avancer à son rythme dans la vie spirituelle, à faire le bien comme il le peut, avec les moyens que Dieu lui donne...
La foi catholique n'impose qu'une chose, et encore, cette chose est évidente dès qu'on a compris qui est Jésus-Christ et pourquoi il est venu sur terre: offrir à Dieu toute sa personne, et le rechercher en toutes choses. Les questions de dogme comme la Sainte Trinité ou la communion des saints ne font généralement pas, ou très peu partie de ce dialogue aimant que nous devons avoir avec notre Sauveur et Créateur: ce sont des moyens de mieux connaître Dieu, de le mieux comprendre et de mieux saisir le plan qu'il a pour l'humanité, de réaliser à quel point il nous aime, etc.
Oui, depuis toujours, les catholiques doivent adhérer aux enseignements du magistère, et même s'efforcer, s'il leur est possible, de les comprendre du mieux qu'ils peuvent. Mais là n'est pas l'essentiel du cheminement spirituel, encore moins de la sainteté.

Où sont les choix? Quels sont les choix, tu veux dire? Dieu! Choisir Dieu! S'en remettre à sa sainte volonté chaque minute de son existence, le rechercher tant dans la prière que dans les sacrements, dans les oeuvres, les pensées, les dogmes, partout et en tout. Encore une fois l'Imitation de Jésus-Christ est imbattable sur ce point:
Celui à qui parle le Verbe éternel est délivré de bien des opinions.
Tout vient de ce Verbe unique, de lui procède toute parole, il en est le principe, et c'est
lui qui parle en dedans de nous.

Gabriel Ange


Ecrit le 27 nov. 2004 08:46

Message par Gabriel Ange »

Le catholique est libre dans le bien vers toujours un plus grand bien tandis que hors des dogmes déjà définis chacun patauge dans la confusion du bien et du mal tout en cherchant à être le mieux possible.
Une secte c'est la dictature d'un gourou plus ou moins démocratique tandis que la RELIGION c'est divin vers une collégialité des croyants accédant à la VÉRITÉ Révélé et dans le respect de la TRADITION .
Une secte présente un enseignement restreint en ciblant telle genre de personne tandis que la RELIGION présentent un enseignement Complet en accueilllant sans restrictions de départ même les pires égarés.
La secte divise l'humanité de plus en plus la Religion assemble de plus en plus .

Gabriel Ange


Ecrit le 27 nov. 2004 08:50

Message par Gabriel Ange »

La foi catholique c'est le JE CROIS EN DIEU ( 12 dogmes je crois). Si tu ne crois pas à ce qui est dis là alors tu n'est pas catholique. Et l'idéal est de savoir d'y ccroire et de finir par les comprendre en les étudiant pour éviter les erreurs des mensonge anti-trinitaire ou autres

LumendeLumine


Messages : 426
Enregistré le : 18 sept. 2004 12:35
Localisation : Montréal, Québec

Ecrit le 27 nov. 2004 18:27

Message par LumendeLumine »

La foi catholique c'est le JE CROIS EN DIEU ( 12 dogmes je crois). Si tu ne crois pas à ce qui est dis là alors tu n'est pas catholique. Et l'idéal est de savoir d'y ccroire et de finir par les comprendre en les étudiant pour éviter les erreurs des mensonge anti-trinitaire ou autres


Mouais on peut dire ça, bien que je crois qu'on puisse avoir une foi très sincère en Dieu et être beaucoup plus proche de l'idéal catholique sans nécessairement comprendre tous les articles de foi, que quelqu'un qui se contente de les étudier sans VIVRE sa foi. Dieu doit préfèrer l'attitude d'un musulman dévot à celle d'un catholique tiède, tu es d'accord?

Patricius

Avatar du membre

Messages : 24
Enregistré le : 26 nov. 2004 18:49

Ecrit le 28 nov. 2004 03:59

Message par Patricius »

LumendeLumine a écrit :
La foi catholique c'est le JE CROIS EN DIEU ( 12 dogmes je crois). Si tu ne crois pas à ce qui est dis là alors tu n'est pas catholique. Et l'idéal est de savoir d'y ccroire et de finir par les comprendre en les étudiant pour éviter les erreurs des mensonge anti-trinitaire ou autres


Mouais on peut dire ça, bien que je crois qu'on puisse avoir une foi très sincère en Dieu et être beaucoup plus proche de l'idéal catholique sans nécessairement comprendre tous les articles de foi, que quelqu'un qui se contente de les étudier sans VIVRE sa foi. Dieu doit préfèrer l'attitude d'un musulman dévot à celle d'un catholique tiède, tu es d'accord?


Merci pour ta première réponse ...

Juste une précision de nature personnelle: je ne crois pas que Dieu "préfère" les fervants croyants aux tièdes; je l'exprimerai en disant qu'Il éprouve "plus" de "Joie" dans un cas que dans l'autre ...
Et qu'en adviendrait il du "salut" des populations sur terre qui n'ont/n'avaient jamais cru en Dieu et/ou entendu parler de Jésus Chist ?

A+ les pitchounes et les moins pitchounes ...

septour

[Religion] Aucune [Organisation] Aucune
Avatar du membre

Messages : 321
Enregistré le : 23 oct. 2003 17:08
Localisation : québec

Ecrit le 28 nov. 2004 06:39

Message par septour »

DESOLÉ PATRICIUS,MAIS CET ENDROIT EST RESERVÉ AUX "ECHANGES DE TEXTES CATHOLIQUES"PAS A LA CONTROVERSE. :D SEPTOUR

Gabriel Ange


Ecrit le 28 nov. 2004 08:05

Message par Gabriel Ange »

Il est dit pourtant que JÉSUS vomira les TIÈDES car la foi catholique est radicale ou n'est pas ce n'est pas une demi -foi même si la foi du CHARBONNIER existe

Patricius

Avatar du membre

Messages : 24
Enregistré le : 26 nov. 2004 18:49

Ecrit le 28 nov. 2004 20:58

Message par Patricius »

Gabriel Ange a écrit :Il est dit pourtant que JÉSUS vomira les TIÈDES car la foi catholique est radicale ou n'est pas ce n'est pas une demi -foi même si la foi du CHARBONNIER existe


CAR - POURTANT - CE N'EST PAS - C'EST FAUX - C'EST VRAI:
voilà tout ce que l'on retient de ce que tu écrits. Je ne te juge pas c'est mon ressenti.

JÉSUS vomira les TIÈDES car la foi catholique
Arrêtes de te la péter ! Jésus ne connaissait même pas le mot catholique.
Et foi catholique ou même chrétienne cela ne veut rien dire.
Tu as Foi en Jésus-Christ et en Dieu.

ou n'est pas ce n'est pas une demi -foi même si la foi du CHARBONNIER existe
Avant de polluer le forum tu te relis des fois ??? [img]http://www.yelims.com/MDR/MDR96.gif[/img]

JÉSUS vomira
J'espère que les apôtres avaient prévu les sacs à vomis
[img]http://www.yelims.com/MDR/MDR85.gif[/img]
... A moins que ce salaud de Juda ne les ait revendu pour ce faire un peu de tunes ?

[img]http://www.yelims.com/Jetirelalangue/Langue30.gif[/img]

Patricius

Avatar du membre

Messages : 24
Enregistré le : 26 nov. 2004 18:49

Ecrit le 28 nov. 2004 21:13

Message par Patricius »

LumendeLumine a écrit :Cher Patricius,

Je crois qu'ici tu mêles deux aspects de la foi: à savoir, le cheminement personnel, et l'adhésion aux dogmes.
Toute la difficulté que la question représente est peut-être de concilier ces deux vérités apparemment contradictoires:

- Chacun a à suivre son propre cheminement de foi, et est libre de croire.
- Tout catholique doit adhérer aux enseignements de l'Église.

En fait, je ne crois pas que la question soit si difficile, une fois qu'on comprend que le but de toute la communauté chrétienne est de rendre gloire à de Dieu, et de permettre à un maximum d'âmes de connaître et de comprendre l'Évangile. Chacun a à parler avec Dieu personnellement, à avancer à son rythme dans la vie spirituelle, à faire le bien comme il le peut, avec les moyens que Dieu lui donne...
La foi catholique n'impose qu'une chose, et encore, cette chose est évidente dès qu'on a compris qui est Jésus-Christ et pourquoi il est venu sur terre: offrir à Dieu toute sa personne, et le rechercher en toutes choses. Les questions de dogme comme la Sainte Trinité ou la communion des saints ne font généralement pas, ou très peu partie de ce dialogue aimant que nous devons avoir avec notre Sauveur et Créateur: ce sont des moyens de mieux connaître Dieu, de le mieux comprendre et de mieux saisir le plan qu'il a pour l'humanité, de réaliser à quel point il nous aime, etc.
Oui, depuis toujours, les catholiques doivent adhérer aux enseignements du magistère, et même s'efforcer, s'il leur est possible, de les comprendre du mieux qu'ils peuvent. Mais là n'est pas l'essentiel du cheminement spirituel, encore moins de la sainteté.

Où sont les choix? Quels sont les choix, tu veux dire? Dieu! Choisir Dieu! S'en remettre à sa sainte volonté chaque minute de son existence, le rechercher tant dans la prière que dans les sacrements, dans les oeuvres, les pensées, les dogmes, partout et en tout. Encore une fois l'Imitation de Jésus-Christ est imbattable sur ce point:
Celui à qui parle le Verbe éternel est délivré de bien des opinions.
Tout vient de ce Verbe unique, de lui procède toute parole, il en est le principe, et c'est
lui qui parle en dedans de nous.


[img]http://www.yelims.com/TopOuNul/Super02.gif[/img]

D'accord sur tout ...

Il me reste quand même des questionnement ! Et d'autres qui apparaissent en te lisant !
Quand je te lis je retrouve tout ce que je "ressents" de ma Foi. Ce qui me prouve encore une Fois que la Foi [img]http://www.yelims.com/MDR/MDR93.gif[/img] est universelle.
Et pourtant quand je lis tes autres posts dans d'autres topics je vois que tu t'attaches, me semble-t-il, à te prouver la "véracité historique" des textes comme la Bible ou les Evangiles ?
Tu me parles de symbolique et de Foi ici et ailleurs je te vois chercher des "Vérités" ? Et tu es loin d'être la/le seul(e) !

C'était peut être cela en fait ma vraie question: Quand on a la Foi en Dieu et en Jésus Christ (en tant que Dieu qui s'est fait homme) quelle importance y a t-il à se prouver la véracité des miracles et autres faits merveilleux ? A prouver que Jésus a dit cela à la virgule prêt si l'on a identifié la symbolique du message qui nous est transmis ?

Je me trompe, peut être, complétement à ton sujet ! Mais pas à celui de nombreux autres, j'en suis persuadé !

[img]http://www.yelims.com/Pipi/Toilette11.gif[/img]

LumendeLumine


Messages : 426
Enregistré le : 18 sept. 2004 12:35
Localisation : Montréal, Québec

Ecrit le 28 nov. 2004 22:15

Message par LumendeLumine »

Non, rassure-toi, je ne me bats jamais pour une virgule, à moins que la virgule vienne déformer complètement le sens d'une parole. Ce qui m'intéresse, c'est le sens des Écritures, et très peu leur origine. Je m'identifie plus au théologien qu'à l'archéologue.

Patricius a écrit :Tu me parles de symbolique et de Foi ici et ailleurs je te vois chercher des "Vérités" ? Et tu es loin d'être la/le seul(e) !

Nous croyons en des Vérités, non? Si je ne croyais que Dieu est la Vérité, si je ne croyais pas que Jésus est véritablement le salut, la vie, sans aucune ambiguïté, bien, pourrais-je affirmer avoir la foi? La foi n'est pas une chose déraisonnable, aveugle: la foi cherche Dieu en toutes choses, et Dieu se révèle en toutes choses être véritablement ce qu'IL EST.

C'est pourquoi je prétends pouvoir avoir une discussion rationelle avec des gens d'autres croyances, car bien que la vie de foi soit quelque chose d'unique à chaque personne, les Vérités fondamentales concernant Jésus-Christ et notre salut ne sont pas seulement subjectivement valables, elles sont objectivement valables, car Jésus appelle toute l'humanité à la conversion!
Il est donc tout à fait sensé de chercher la Vérité en toute objectivité, dans un dialogue interreligieux fécond, car la foi n'appelle pas que l'affectivité, ou la volonté, mais bien toute la personne, dans son intelligence et sa capacité de comprendre Dieu dans tout son être.

si l'on a identifié la symbolique du message qui nous est transmis ?

Il y a beaucoup de symbolique, oui, mais Dieu n'est pas un symbole. Lorsque Dieu se révèle à l'homme et l'appelle à lui, ce n'est pas symbolique, ce n'est pas seulement "un message à interpréter", c'est réellement la parole de Dieu, elle est toute Vérité et doit être accueillie avec reconnaissance et humilité. Il faut se méfier de ceux qui voient les réalités de foi comme des symboles: Jésus souffrait-il symboliquement sur le chemin du Calvaire? S'est-il fait "symboliquement" crucifier? Jamais de la vie!

septour

[Religion] Aucune [Organisation] Aucune
Avatar du membre

Messages : 321
Enregistré le : 23 oct. 2003 17:08
Localisation : québec

Ecrit le 29 nov. 2004 08:32

Message par septour »

CE QU' OUBLIE CE BRAVE LUMINE C'EST QU'IL N'ETAIT PAS LA POUR RERCUEUILLIR LES PAROLES EXACTES DU CHRIST.
IL SE FIE DONC ,LES YEUX FERMÉS ,SUR CEUX QUI 50 ANS APRES LES FAITS ,ONT ,"DE MÉMOIRE" D'AUTTRES PERSONNES ECRIT CE QU'ILS PENSAIENT ETRE SES PAROLES.
PUIS IL OUBLIE ,TJRS,LES QQ 40 CONCILES,QUI "DISCUTERENT"AUTOUR DE CES MÉMES
PAROLES.
ET IL VIENT AFFIRMER ,AVEC BELLE ASSURANCE,QUE TOUT EST EXACT ET QUE LA EST LE FONDEMENT DE SA FOI.
IL NE S'EST JAMAIS POSÉ LA QUESTION A SAVOIR PQ LE CHRIST ,N'AVAIT PAS LAISSÉ D'ECRITS DE SA MAIN .IL ETAIT POURTANT UN LETTRÉ QUI PARLAIT PLUSIEURS LANGUES!!!!!
..................................LA REPONSE EST SIMPLE...............................EN ETRE INTELLIGENT LE CHRIST SAVAIT QUE TOUT CE QU'IL DIRAIT ..............SERAIT DEFORMÉ,MAIS QUE L'ESSENTIEL SURNAGERAIT POUR QUI CHERCHERAIT VRAIMENT!!!!IL NE RESTE A LUMINE QU'A SE METTRE A LA TACHE. :D SEPTOUR

pastoral hide & seek


Messages : 79
Enregistré le : 20 sept. 2004 09:55
Localisation : good bye !

Ecrit le 29 nov. 2004 08:48

Message par pastoral hide & seek »

le christ est déjà dieu incarné, ce n'est donc pas a lui de témoigner de lui-même, et puis pourquoi les apôtres alors ? le christ s'est confié a l'homme, il l'a enseigné, il lui a donné sa confiance même si il connaissait ses faiblesses (cf le cas pierre), et c'est ca le plus important.
Septour ton problème c'est que toi tu ne fais pas confiance a l'homme.

Le christ, ne t'en déplaise, a choisi l'homme.

septour

[Religion] Aucune [Organisation] Aucune
Avatar du membre

Messages : 321
Enregistré le : 23 oct. 2003 17:08
Localisation : québec

Ecrit le 29 nov. 2004 09:35

Message par septour »

ET AVEC RAISONS,PASTORAL !!
SEULS LES INTERETS IMMÉDIATS DES HUMAINS PRIMENT,OR QUE FIT L'ÉGLISE NAISSANTE?
ELLE S'EMPRESSA DE CREER UNE LEGENDE AUTOUR DU CHRIST!ELLE MODIFIA LE LIEU ET LA DATE DE NAISSANCE DE JESUS,LUI DONNA UNE FAMILLE ANORMALE ET MODIFIA SES PAROLES AU POINT D'EN FAIRE DES QUASI BANALITÉS.
ET PQ TOUT CA?PARCE QUE L'ÉGLISE DITE UNIVERSELLE NE CADRAIT DEJA PLUS AVEC LES DIRES DU CHRIST.ELLE AMMASSAIT RICHESSES ET POSITIONS SOCIALES ET S'ELOIGNAIT DONC DE CEUX A QUI LES PAROLES DU CHRIST ETAIENT PRINCIPALEMENT DESTINÉES: MONSIEUR ET MADAME TOUT LE MONDE.
DE PLUS LES DISSENSIONS INTERNES LA FORCERENT A REUNIR DES CONCILES POUR "COULER DANS LE BÉTON" DES DOGMES INVRAISEMBLABLES.
VOILA PQ LE CHRIST N'ÉCRIVIT RIEN DE SA MAIN,IL SAVAIT QUE C'ETAIT INUTILE!! :D SEPTOUR

Gabriel Ange


Ecrit le 29 nov. 2004 09:56

Message par Gabriel Ange »

Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Églises!
3.14
Écris à l'ange de l'Église de Laodicée: Voici ce que dit l'Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de Dieu:
3.15
Je connais tes oeuvres. Je sais que tu n'es ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant!
3.16
Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité