Lettre ouverte: Du voyeurisme religieux? Mel Gibson

Forum: Discutions libre
Forum de dialogues libre, espace détente et blague.
Répondre
Nickie

Christianisme [ Pentecôtiste ]
Avatar du membre

Messages : 33
Enregistré le : 22 nov. 2003 02:38
Localisation : Canada

Lettre ouverte: Du voyeurisme religieux? Mel Gibson

Ecrit le 10 avr. 2004 08:09

Message par Nickie »

Du voyeurisme religieux?

Patrice Perreault

Granby

Le film de Mel Gibson, La Passion du Christ, s'est donné le projet ambitieux de décrire "comme cela s'est passé" les douze dernières heures de la vie de Jésus de Nazareth. Nous pouvons nous demander si le film atteint ces objectifs puisque bien des éléments n'apparaissent aucunement historiques. Songeons simplement à la séquence des clous enfoncés qui représente davantage une compréhension traditionnelle voire traditionaliste de la crucifixion. En effet, les clous étaient enfoncés dans les poignets et non dans la paume de la main du crucifié.

L'utilisation des évangiles est délicate puisqu'ils ne sont pas des biographies mais bien des catéchèses pour les communautés chrétiennes. Ils ont été écrits entre 30 et 70 ans après les événements. (...) De plus, une des sources rarement mentionnée provient des propos d'une religieuse allemande, Anne-Catherine Emmerich (1774-1824).

Cette personne, déclarée vénérable, avait des "visions" de la passion. La lecture de ces "visions" s'avère fort éclairante. La description de la crucifixion présente dans ces "visions" s'apparente grandement au film de Gibson. Si cela reflète les sensibilités d'il y a 300 ans, cela ne représente aucunement la réalité historique. (...)

Finalement la théologie du film se fonde davantage sur une compréhension de la mort de Jésus qui s'appuie sur des notions précédant Vatican II. Celles-ci mettent l'accent sur le dolorisme ainsi que le sacrifice expiatoire de Jésus pour les humains. Le film de Gibson reprend l'idée du "sacrifice de Jésus" afin de payer au père la dette contractée par le "péché originel". (...) Or la mort sur la croix constitue plutôt un anti-sacrifice. Parce que la mort de Jésus s'inscrit dans la logique de sa vie, en solidarité avec les personnes exclues religieusement et socialement.(...)

La Passion du Christ est un bon film. Cependant, en mettant l'accent sur l'événement de la croix, il y a toujours un risque de faire l'économie de la signification tant de la vie que du message de Jésus de Nazareth au profit d'une théologie qui fait fi des enjeux humains et sociaux. (...) Par sa vie, ses prises de position, sa solidarité et sa liberté jusqu'à la mort, Jésus a montré un idéal: celui des relations humaines inscrites au coeur d'une communauté fondée sur la justice, la coopération, l'amour, l'égalité et la vie.
Nickie

M A R A N A T H A, oh Seigneur Jesus vient !!! 1 Cor 16 : 22

Sans noms

Avatar du membre

Messages : 12
Enregistré le : 18 oct. 2004 05:28
Localisation : Devinez !

Ecrit le 18 oct. 2004 18:27

Message par Sans noms »

La majorité des gens entrevoient Jésus comme un fifon hippie cloué sur une croix apres deux trois coups de fouet....

Le film de Mel Gipson à le mérite de montrer qu'est-ce que Jesus à subit, en quoi consistait la flagellation, les coups de verges dont certains apotre y ont gouté aussi plus tard.

Avec ce film nous sommes à meme aussi de mieux comprendre le pourquoi de sa mort prématuré sur le bois alors que les deux malfaiteurs ont due avoir les jambes brisé pour entraver leur respiration (à cause des bras suspendu) et provoquer leurs mort.

Évidamment il est facile de chercher les petits détails pour discréditer le film mais dans son ensemble il sagit à mon avis du document le plus realiste produit sur le sujet. Pourtant s'il y à quelqu'un ici pour en trouver des incohérences dans ce film c'est bien moi.

C'est mon avis....
Maintenant que vous avez vue le film, pourquoi ne pas lire le livre ?

desertdweller


Ecrit le 18 oct. 2004 23:36

Message par desertdweller »

Sans noms a écrit :La majorité des gens entrevoient Jésus comme un fifon hippie cloué sur une croix apres deux trois coups de fouet....

Le film de Mel Gipson à le mérite de montrer qu'est-ce que Jesus à subit, en quoi consistait la flagellation, les coups de verges dont certains apotre y ont gouté aussi plus tard.

Avec ce film nous sommes à meme aussi de mieux comprendre le pourquoi de sa mort prématuré sur le bois alors que les deux malfaiteurs ont due avoir les jambes brisé pour entraver leur respiration (à cause des bras suspendu) et provoquer leurs mort.

Évidamment il est facile de chercher les petits détails pour discréditer le film mais dans son ensemble il sagit à mon avis du document le plus realiste produit sur le sujet. Pourtant s'il y à quelqu'un ici pour en trouver des incohérences dans ce film c'est bien moi.

C'est mon avis....
Maintenant que vous avez vue le film, pourquoi ne pas lire le livre ?

Quel livre? Celui de Brentano?
In 1833 appeared the first-fruits of Brentano's toil, "The Dolorous Passion of Our Lord Jesus Christ according to the Meditations of Anne Catherine Emmerich" (Sulzbach). These visions include grotesque anti-Semitic characterizations of Jews.

http://www.fact-index.com/a/an/anne_cat ... erich.html

C'est quand meme invraisamblable que l'eglise beatifie une femme connue pour des propos anti semites.

Sans noms

Avatar du membre

Messages : 12
Enregistré le : 18 oct. 2004 05:28
Localisation : Devinez !

Ecrit le 18 oct. 2004 23:39

Message par Sans noms »

Oups, je parlais de la bible bien-sur :lol:

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Majestic-12 [Bot] et 2 invités