L'Église Catholique est-elle chrétienne ?

L'Eglise institution - l'Eglise universelle. L'Église est dirigée par le Pape, sous la supervision d'archevêques, d'évêques et d'un clergé qui fonctionne selon une forme de gouvernement épiscopal. [Papauté/Infallibilité pontificale/Vatican]
Règles du forum
L'histoire diplomatique du Vatican commença au IVe siècle, mais les frontières de la puissance de la papauté ont évolué au fil du temps et des siècles. Les papes, dans leurs prérogatives de pouvoir temporel, ont dirigé une grande partie de la péninsule italienne, Rome comprise, durant un millénaire.
Répondre

L'enseignement de l'Église Catholique est-il conforme à la Bible ?

Oui
5
50%
Non
5
50%
 
Nombre total de votes : 10

Vonarburg

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 36
Enregistré le : 02 sept. 2003 12:35
Localisation : chrétien

Ecrit le 28 janv. 2004 15:43

Message par Vonarburg »

L'Eglise pardonne les péchés

Le catholicisme enseigne qu'il a le pouvoir et l'autorité de pardonner les péchés des fidèles. Voici quelques extraits du catéchisme (rappelez-vous que lorsque le catéchisme mentionne "l'Eglise", il désigne "l'église catholique romaine") :
"Il n'y a aucune faute, aussi grave soit elle, que la Sainte Eglise ne puisse remettre ..." CEC #982, p. 258

"De par la volonté du Christ, l'Eglise possède le pouvoir de pardonner les péchés des baptisés ..." CEC #986, p. 259

"L'Eglise qui, par l'évêque et ses prêtres, donne au nom de Jésus-Christ le pardon des péchés..." CEC # 1448, p.378

L'église catholique a-t-elle le pouvoir de pardonner les péchés ? Regardons ce qu'en disent les Ecritures :

" Comment cet homme parle-t-il ainsi ? Il blasphème. Qui peut pardonner les péchés, si ce n'est Dieu seul ?" Marc 2.7

" Soyez bons les uns envers les autres, compatissants, vous pardonnant réciproquement, comme Dieu vous a pardonné en Christ." Éphésiens 4.32

Selon l'Ecriture, Dieu veut que ses enfants s'adressent directement à Lui, et non à une quelconque église, pour obtenir le pardon de leurs péchés :
" Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d'obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins." Hébreux 4.16

Ce verset proclame que le pardon des péchés vient du trône de Dieu, et non pas d'une église. Cependant, le catholicisme enseigne une doctrine contraire :

"En effet, ce sont les évêques et les presbytres, qui ont, en vertu du sacrement de l'Ordre, le pouvoir de pardonner les péchés <<au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit>>" CEC #1461, p.381

"il fallait qu'elle [l'église catholique] fût capable de pardonner leurs fautes à tous les pénitents, quand même ils auraient péché jusqu'au dernier moment de leur vie." CEC #979, p. 258

Cette doctrine inventée par les hommes contredit la Parole de Dieu. Beaucoup de personnages se sont approchés librement du trône de Dieu pour le pardon de leurs péchés. Le psalmiste s'adressa directement à Dieu :

" Je t'ai fait connaître mon péché, ... J'ai dit : J'avouerai mes transgressions à l'Éternel ! Et tu as effacé la peine de mon péché." Psaume 32.5

Le Roi David s'adressa directement à Dieu pour le pardon de ses fautes :

" Vois ma misère et ma peine, Et pardonne tous mes péchés." Psaume 25.18

Dans le Psaume 51, David demande encore pardon :

" Lave-moi complètement de mon iniquité, Et purifies-moi de mon péché... J'ai péché contre toi seul, Et j'ai fait ce qui est mal à tes yeux..." Psaume 51.2,4

Le Roi Salomon savait que les enfants d'Israël et lui-même pouvaient se tourner directement vers Dieu pour recevoir le pardon de leurs fautes :

" Daigne exaucer les supplications de ton serviteur et de ton peuple d'Israël, lorsqu'ils prieront en ce lieu ! Exauce du lieu de ta demeure, des cieux, exauce et pardonne !" 2 Chroniques 6.21

Dieu demande au peuple de venir à Lui pour recevoir la repentance :

" si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s'humilie, prie, et cherche ma face, et s'il se détourne de ses mauvaises voies, je l'exaucerai des cieux, je lui pardonnerai son péché, et je guérirai son pays." 2 Chroniques 7.14

Dieu ne demande à personne de passer par une église pour recevoir le pardon des péchés.

" Car tu es bon, Seigneur, tu pardonnes, Tu es plein d'amour pour tous ceux qui t'invoquent." Psaume 86.5

" ... si l'un a sujet de se plaindre de l'autre, pardonnez-vous réciproquement. De même que Christ vous a pardonné, pardonnez-vous aussi." Colossiens 3.1

Pourquoi l'église catholique prétend-elle que le pardon des péchés n'est possible qu'à travers elle ? L'extrait suivant du catéchisme nous donne sa réponse :

"Si dans l'Eglise il n'y avait pas la rémission des péchés, nul espoir n'existerait, nulle espérance d'une vie éternelle et d'une libération éternelle. Rendons grâce à Dieu qui a donné à son Eglise un tel don" CEC #983, p. 259

Plutôt que de s'adresser à Jésus pour le pardon des péchés et pour la vie éternelle, les catholiques romains reçoivent l'enseignement selon lequel leurs péchés ne peuvent être pardonnés que grâce à l'église catholique. Intentionnellement ou non, cette doctrine enferme les fidèles dans le giron de l'église catholique...

Une fois encore, la Parole de Dieu et les traditions humaines s'affrontent. Dieu dit qu'Il est le seul à pardonner les péchés, tandis que la tradition catholique prétend que l'église catholique a ce même pouvoir.
De quel coté vous rangerez-vous ?

" Mon âme, bénis l'Éternel, et n'oublie aucun de ses bienfaits ! C'est lui qui pardonne toutes tes iniquités" Psaume 103.2-3

Jean


Ecrit le 28 janv. 2004 16:31

Message par Jean »

:lol:
Modifié en dernier par Jean le 05 août 2004 17:44, modifié 2 fois.

Jean


Ecrit le 28 janv. 2004 16:33

Message par Jean »

:lol:
Modifié en dernier par Jean le 05 août 2004 17:44, modifié 1 fois.

Jean


Ecrit le 28 janv. 2004 16:36

Message par Jean »

:lol:
Modifié en dernier par Jean le 05 août 2004 17:44, modifié 1 fois.

Jean


Ecrit le 28 janv. 2004 16:38

Message par Jean »

:lol:
Modifié en dernier par Jean le 05 août 2004 17:45, modifié 1 fois.

Jean


Ecrit le 28 janv. 2004 16:39

Message par Jean »

:lol:
Modifié en dernier par Jean le 05 août 2004 17:45, modifié 1 fois.

Jean


Ecrit le 28 janv. 2004 16:41

Message par Jean »

:lol:
Modifié en dernier par Jean le 05 août 2004 17:46, modifié 1 fois.

Vonarburg

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 36
Enregistré le : 02 sept. 2003 12:35
Localisation : chrétien

Ecrit le 29 janv. 2004 11:21

Message par Vonarburg »

La question de l'eucharistie divise autant les protestants qu'elle divise les catholiques et les protestants entre eux.

L'orthodoxie catholique affirme la doctrine de la transubstantiation : le prêtres, par ses pouvoirs conférés au sacerdoce, transforme la substance du pain et du vin en corps et sang du christ sans en modifier les accidents (le mot "accidents" signifie "apparences" dans la philosophie d'Aristote).

Luther croyait en la présence réelle mais rejetait la transubstantion. Sa thèse se nomme consubstantiation. Au moment de l'Eucharistie, le Christ lui-même qui préside lors du sacrement, envoi son Esprit afin que s'ajoute à la substance du pain et du vin la substance du corps et du sang du Christ. Il s'agit d'une présence réelle substantielle comme celle professée par les catholiques.

Cependant, la position luthérienne n'est pas la seule parmi les protestants : on y parle de présence réelle symbolique, de symboles etc. etc.

Sur le sujet, il existe un excellent livre du théologien protestant André Gounelle : La Cène sacrement de la division. Aux éditions Van Dieren.

amicalement, alfred.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité